La kinésithérapie et les orthèses

Chirurgie Main Lille – La kinésithérapie et les orthèses

Parfois des séances de kinésithérapie vous seront prescrites dans les suites de votre intervention, soit immédiatement après le geste, soit quelques jours ou semaines après. Le nombre et la fréquence dépendront de votre pathologie. Il est impératif de bien suivre les consignes données par le chirurgien afin d’améliorer les suites de votre acte chirurgical.

Dans certains cas des orthèses statiques ou dynamiques pourront vous être prescrites. Elles sont réalisées sur mesure par l’orthésiste kinésithérapeute de notre cabinet.

Les orthèses dynamiques : leur but est de maintenir ou de récupérer les amplitudes articulaires par une tension active. Elles sont appelées dynamiques d’extension ou d’enroulement. Elles concernent principalement les articulations métacarpophalangiennes ou interphalangiennes proximales. Elles sont également indiquées après les aponévrectomies dans le cas de maladie de Dupuytren, dans les raideurs articulaires après section tendineuse, dans les luxations ou entorses graves ou encore lors d’un déficit d’enroulement de la main.

Les orthèses statiques : leur but est de maintenir l‘articulation dans les limites articulaires définies par la pathologie. Elles sont le plus souvent indiquées dans les ruptures tendineuses opérées, les entorses de la colonne du pouce, les fractures de métacarpiens peu déplacées et stables, le mallet finger …

Les indications de ces orthèses sont nombreuses et l’appareillage, toujours sur mesure, se fait le plus souvent en direct lors de la consultation chirurgicale.